Êtes-vous un photographe éthique ?

 

La photographie représente des milliards d’images capturant la réalité chaque jour. C’est la raison pour laquelle la prudence et l'éthique doivent être de rigueur. Cette réalité peut être déformée, manipulée pour arriver certes à une perfection, mais loin de l’image de départ. Cela soulève des questions quant à la transparence; jusqu'où peut-on modifier une photo ? Quelle est la frontière entre vie privée et publique ? Quelles sont les limites à ne pas dépasser ? En d’autres termes, comment être un photographe éthique ?

Qu’est ce que l’éthique ?

La définition de l'éthique est concise, il s’agit de “l’ensemble des conceptions morales de quelqu’un, d'un milieu”. L'éthique est donc un concept qui permet à quiconque d’adopter le comportement adéquat en fonction de la morale existante. L'éthique est cependant relative puisqu’elle peut différer selon les personnes et les professions. Concept universel donc, mais dont l'interprétation est relative.

 

“Il n’y a pas de propositions éthiques, il n’y a que des actes éthiques”

Ludwig Wittgenstein

 

La place de l'éthique dans la photographie

Pour l’Association Nationale des Photographes de Presse, le photographe doit suivre les règles suivantes :

  • Être précis et complet dans la représentation des sujets

  • Ne pas intentionnellement modifier, influencer, altérer ou tenter de modifier, influencer ou altérer les scènes.

Les photos peuvent être intrusives et d’autant plus avec les médias et autres réseaux sociaux. Le photographe a donc la responsabilité de véhiculer des images dont la portée respectera l'éthique, la volonté et l'intimité de chacun.

Le droit à la vie privée

Les gens sont au coeur des la photographie et un sujet fascinant. La diversité et l'émotion est une richesse pour le travail du photographe et offre de nombreuses opportunités artistiques. Tout aussi fascinant que cela puisse être, il faut faire attention à respecter le droit à l’image. Il est essentiel de demander l’autorisation aux gens d'apparaître sur la photo. Cela peut paraître évident mais loin d'être un détail. Si vous n’obtenez pas la permission, il ne faut pas insister. Quelque soit le domaine du photographe, il faut toujours garder en tête l'intimité de la personne qui peut apparaître dans la photographie.

Un photographe immobilier doit ainsi systématiquement faire attention à ne pas photographier par inadvertance ou à leur insu les propriétaires d’un bien. Le système Matterport apporte par ailleurs un système de floutage des personnes qui peuvent apparaître dans le champs de la numérisation dans le but de préserver l’anonymat.

2. La “post production” de l’image

La post-production est une étape importante dans le travail de tout photographe et peut impacter la question de l'éthique; le “photoshopping” est de coutume pour beaucoup de photographes, et ce bien avant l'arrivée de Photoshop. La moindre modification peut changer l’image et véhiculer un tout autre message que celui de départ. Il faut donc faire attention en tant que professionnel de retranscrire la réalité, notamment dans le domaine de la photographie de l’immobilier ou du photojournalisme.

Il faut donc faire attention aux répercussions que peuvent avoir des modifications trop importantes, et encore plus avec la compétition qui pousse certains à utiliser toutes sortes de modifications pour avoir les photos les plus époustouflantes possibles. Cela se voit particulièrement pour les photos de biens immobiliers dont le mandat est simple et se retrouve dans plusieurs agences, ou pendant les concours de photographies et ce, même si photoshop est proscrit.

Cela s'étend aux réseaux sociaux : pour avoir le succès escompté, les internautes et n'hésitent pas à utiliser toute sorte de filtres et autres retouches pour obtenir un résultat parfois presque surréaliste.

L'éthique n’interdit pas de retoucher les photos et c’est tout l’art du photographe professionnel : modifier l’image tout en gardant son essence. Il faut simplement garder à l’esprit de toujours transmettre la même histoire, la même émotion que l’image de départ pour garder cette honnêteté et transparence.





 

Almost finished... We need to confirm your email address.