Les grands axes de l’architecture durable

 

L'éco-construction s’inscrit dans la tendance du respect de l’environnement et de l'écologie. L’architecture durable s'applique donc à construire des bâtiments réduisant non seulement la consommation d'énergie mais également l’impact sur l’environnement. Une amélioration dans la gestion des bâtiments et a fortiori ayant des conséquences positives sur la santé des habitants. 

De nouvelles méthodes et pratiques viennent directement en réponse aux données scientifiques sur le changement climatique et à la nécessité de prendre des mesures visant à réduire les émissions de carbone. 

Du choix des matériaux naturels à la gestion des déchets en passant par la minimisation  des besoins en énergie, les techniques de l’architecture durable coûtent certes plus chères que les techniques habituelles, mais sont vite rentabilisées sur le long terme. S’ajoute à cela l’accompagnement du gouvernement pour encourager les architectes et maîtres d’ouvrage à utiliser ces méthodes avec des subventions et défiscalisations pour la construction de bâtiments basse-consommation (BBC).

La consommation d'énergie

Isolation thermique

Une bonne isolation thermique est la clé pour réduire les pertes énergétiques et donc la meilleure solution pour économiser de l’argent : une bonne isolation évite la perte de chaleur l’hiver et le surplus de chaleur l'été; autrement dit, vous chaufferez moins en hiver et vous n’aurez plus besoin de climatisation l'été.  

Production d'électricité solaire

Comment produire de l'électricité solaire ? En installant des panneaux solaires photovoltaïques sur vos surfaces directement exposées au soleil. Les toits doivent être inclinés pour recevoir un maximum les rayons du soleil.

Le positionnement du bâtiment

Afin de minimiser les pertes d'énergie, l’orientation du bâtiment est primordiale, et c’est la raison pour laquelle sa conception doit être judicieusement réfléchie : exposition du soleil, zones boisées, coin venteux etc. De même que le positionnement du bâtiment, faire attention aux fenêtres est important pour la simple raison que le double ou triple vitrage aidera à la maîtrise de l'énergie. 

Volume du bâtiment

Il faut comprendre que l'extérieur d’un bâtiment est un facteur de déperdition d'énergie : plus le bâtiment est large et plus la perte de chaleur sera proportionnelle. Il est donc préférable de privilégier les bâtiments plus compacts.

La végétation

Cela peut paraître curieux, voire incongru, mais la végétation a son importance. En effet, planter des arbres aident à réguler l’ensoleillement. Comment ? En été les feuilles aident à réduire l'intensité du soleil tandis que l'hiver, les arbres nus permettent d’apporter de la lumière. Il s’agit de tirer avantage de la nature sans la démolir. 

La gestion des déchets  

Le choix des matériaux

En vue du respect de l’environnement et de la nature, utiliser des matériaux naturels, depuis leur production jusqu’à leur utilisation est une nécessité. Les matériaux tels que le bois, la pierre le plastique ou encore certains produits végétaux peuvent être utilisés de manière différentes dans la construction d’un bâtiment, que ce soit pour la toiture ou l’isolation; ils ont leur importance dans les étapes de la construction. 

Outre la protection de l’environnement, celle des habitants doit également primer et utiliser des matériaux non toxiques réduira les risques de pathologies notamment respiratoires. 

Le recyclage de l’existant

Au même titre que le plastique recyclable, les bâtiments existants peuvent également être recyclés. Comment ? Par la rénovation d'un bâtiment en vue du changement de son utilisation par exemple. Plutôt que de démolir systématiquement pour reconstruire, améliorer l’existant permet des économies non seulement financières mais aussi d'énergie, sans oublier la réduction de la pollution. 

La recyclage des déchets et des eaux

Il est possible de récupérer l’eau, tout comme l’air, et d’éviter ainsi les pertes d'énergies. Concrètement, ces eaux usées peuvent être réutilisées dans les bâtiments par un système de pompe à chaleur par exemple. 

Il en va de même pour la chaleur. Il est possible de la récupérer avec ce système de pompe. Ce système permet par exemple d’avoir de la chaleur depuis les sols pour la répandre dans tout le bâtiment. D’autres méthodes sont également possibles avec notamment la compression mécanique de vapeur ou la technologie de l'éjecto-compresseur. 

 

Almost finished... We need to confirm your email address.