La révolution des caméras 360°

 

La visite des lieux a toujours été l’une des phases les plus importantes et distrayantes du processus de vente d’un bien immobilier. Mais encore faut-il être en mesure d’aménager son emploi du temps pour que cela se fasse. Qui plus est, au moment de la visite, on ne peut qu’imaginer à quoi ressemblera la maison ou l’appartement une fois configuré selon nos envies et styles. Même en ayant la sensation que ce bien nous conviendra parfaitement, les meubles, la décoration et les pièces vides de l’actuel propriétaire pourraient ne pas aider à voir son réel potentiel. 

Vous pourriez aussi bien le surestimer comme le sous-estimer. Quoi qu’il en soit, le résultat final ne peut être apprécié qu'une fois l'acte authentique signé et après avoir pris possession des lieux. C’était du moins le cas il y a peu. Grâce aux nouveaux développements technologiques dans l’immobilier, ces jours se conjuguent désormais au passé.

L’immobilier à l’ère de la réalité virtuelle

L’objectif des récentes avancées technologiques en la matière ont permis de lever la barrière de l’imagination lors des visites. Grâce notamment à des techniques de réalité virtuelle et de réalité augmentée, tous les acteurs de la chaîne immobilière peuvent désormais faire une nouvelle expérience des propriétés.

Des décennies durant, la photographie a tenu un rôle prépondérant dans le marketing immobilier et ce n’est pas prêt de changer. Mais aujourd’hui avec cette nouvelle technologie, il n’est désormais plus besoin de se contenter d’images en 2D. Ici aussi la 3D fait une incursion remarquable grâce à des caméras capables de filmer à 360°. Les images obtenues sont par la suite compilées pour réaliser une maquette virtuelle extrêmement réaliste de la propriété. L'utilisateur peut ensuite aller de pièce en pièce en activant certains modules dans un casque à réalité virtuelle (VR) ou naviguer en pointant et en cliquant avec une image interactive de bureau à 360 degrés.

En la matière, Matterport se sert de Cortex, une intelligence artificielle spécifiquement conçue dans ce but pour intégrer rapidement des milliers d’images. Selon les experts, ce procédé permet d’augmenter le temps passé par un visiteur ou un client sur une annonce. Les estimations font état d’une durée trois à six fois plus importante que dans le cas de simples images 2D. 

Vers une numérisation totale du secteur

La visite virtuelle est donc une tendance qui prend de l'ampleur dans l'immobilier. Pour attirer et convaincre les clients, les entreprises et propriétaires profitent désormais de journées portes ouvertes simulées au moyen d'une série d'images panoramiques réalisées à l'aide de caméras haute résolution à 360 degrés. On peut notamment citer l’exemple de complexes hôteliers ayant réussi la prouesse de la numérisation grâce à la caméra Ricoh Theta V compatible avec Matterport.

En dépit de l’énorme bénéfice relatif à l’introduction de cette nouvelle technologie, sa nature avant gardiste fait que pour l’instant quelques limites sont à déplorer. Il s’agit notamment du nombre limité de caméras capables d’accomplir cette tâche. Toutefois, Matterport s’emploie sans cesse à accroître la liste des équipements capables d’être pris en compte par Cortex. 

Cette quête de généralisation a même poussé l’équipe en charge du développement de Cortex à implémenter des fonctionnalités permettant de générer une imagerie 3D à partir de caméras 360° dépourvues de capteurs de profondeur. Mais il convient toutefois de noter qu’en dépit de la puissance de Cortex, le résultat final est principalement fonction de la qualité du matériel. Des appareils comme la Ricoh Theta Z1, la Caméra Pro2 3D ou la Leica BLK360 qui coûtent plus chers permettent également de réaliser une numérisation de bien plus haute définition.

À terme, l’idéal serait de permettre à toute personne disposant de sa caméra 360° de profiter des ressources de Matterport pour numériser les images qu’il a lui-même prises.

 

Almost finished... We need to confirm your email address.