Skip to main content

La nouvelle intégration de Verisk et Matterport accélère le processus d'esquisse pour les réclamations d'assurance. Lire la suite

Ventes: +33 1 85 65 09 33

Ce que signifie pour moi la Journée du souvenir trans

Carlie Williams, Customer Support Engineer chez Matterport, exhorte à défendre les droits des personnes trans
Carlie - blog image

Je m’appelle Carlie Williams et je suis une femme trans travaillant en tant que Customer Support Engineer chez Matterport. Aujourd’hui, le 20 novembre, marque la Journée internationale du souvenir trans (ou TDOR). Vous vous demandez peut-être : “Pourquoi les personnes trans ont-elles besoin d’une journée du souvenir ?” Et cela fait bien partie du problème. La plupart des gens ignorent tout des luttes que la communauté trans a connues depuis des décennies, voire des siècles.

La TDOR a été créée en 1999 par Gwendolyn Ann Smith pour honorer la mémoire d’une femme trans nommée Rita Hester, tuée en 1998. La veillée a commémoré toutes les personnes trans victimes de la violence depuis sa mort et a marqué la naissance d’une journée annuelle de commémoration.

 

En 2020, la communauté trans a non seulement connu une énorme augmentation en termes de visibilité, mais aussi de morts inutiles. Douze pour cent de personnes trans se sont suicidées pour de multiples raisons, comme l’impossibilité d’obtenir un traitement hormonal de substitution pour leur dysphorie de genre, le manque d’acceptation d’elles-mêmes, ou encore à cause du harcèlement auquel elles sont confrontées de la part d’autres personnes qui ne sont pas trans elles-mêmes - en particulier les féministes radicales excluant les personnes trans (ou “TERF”). Ces féministes radicales sont nées femmes et croient farouchement que les femmes trans et les personnes non binaires ne devraient jamais fréquenter les mêmes espaces qu’elles, comme les toilettes et les équipes sportives - surtout parce qu’elles pensent que nous sommes des prédateurs sexuels.

Depuis 2013, 36 États ont examiné, adopté et/ou abrogé la loi “Bathroom Bill” qui restreint l’accès aux toilettes, vestiaires et autres installations non mixtes et à utilisateurs multiples, sur la base d’une définition du sexe ou du genre conforme au sexe attribué à la naissance ou “sexe biologique”. La réalité est que nous avons plus peur d’elles qu’elles n’ont peur de nous. Tout ce que nous voulons, c’est d’être acceptées.

C’est valable aussi pour les hommes trans. Beaucoup sont perçus comme “pas assez masculins” pour être considérés comme des hommes, se sentant obligés d’agir et de parler d’une certaine manière pour être reconnus pour qui ils sont. 

Rien que cette année, des lois ont été adoptées à travers le monde qui privent la communauté trans de l’aide dont elle a besoin, comme des ordonnances interdisant de nous identifier pour qui nous sommes. Aux États-Unis, un sénateur a essayé de faire passer une loi considérant la participation de femmes trans à des sports féminins comme une infraction, menaçant de faire perdre le financement fédéral. 

Notre lutte est constante. Elle passe inaperçue. Nous mourons de crimes de haine et de suicides.

Ces luttes doivent être mises en lumière - pas seulement aujourd’hui, mais chaque jour. Dieu merci, nous avons des organisations comme l’ACLU et les Mermaids, au Royaume-Uni, qui défendent sans cesse nos droits.

La majorité de la société veut mener un combat et nous faire entrer de force dans une case de genre. En célébrant des jours comme aujourd’hui, la communauté trans essaie de faire comprendre que nous sommes simplement des êtres humains inoffensifs voulant avoir le droit de vivre notre vie en tant que nous-mêmes - de profiter de la vie, de la liberté et de la recherche du bonheur, comme tout le monde.

Je suis fière de travailler pour Matterport, une entreprise qui soutient la diversité et l’inclusion et qui s’oppose à ces actes de haine inutiles envers ma communauté et tout individu. Nous accueillons ouvertement la communauté trans, tant dans le travail avec une rémunération équitable, que toute personne qui ne s’identifie pas au sexe avec lequel elle est née. Nous nous engageons pour une égalité et une diversité véritables et nous sommes fermement contre toute haine inutile fondée sur l’ethnie, l’orientation sexuelle, la nationalité et/ou le sexe. Nous sommes pour vous et pour tous.

Categories

United States
Nouveau et à noter