Skip to main content

La nouvelle intégration de Verisk et Matterport accélère le processus d'esquisse pour les réclamations d'assurance. Lire la suite

Ventes: +33 1 85 65 09 33

Femmes de Matterport : Rencontre avec Jean Barbagelata, Chief People Officer

Découvrez ce qui a conduit Jean à une carrière de RH dans le domaine de la technologie et les conseils qu’elle prodigue à tous ceux qui souhaitent s’y lancer

Que faut-il pour devenir Chief People Officer chez Matterport ? Eh bien, si vous vous appelez Jean Barbagelata, il faut de la confiance, de l’expérience et une bonne dose d’intelligence émotionnelle.

Jean Headshot

Pendant la majeure partie de sa carrière, Jean a exploré sa passion pour les ressources humaines dans différents secteurs d’activité et a perfectionné ses compétences qui allaient finalement la mener à son poste de direction chez Matterport. Mais devenir la personne de relationnel qu’elle est aujourd'hui n’avait pas toujours été au programme. 

“J’adore jouer du piano. Je joue du piano depuis environ l’âge de 8 ans,” dit-elle. “J’étais étudiante en musique ma première année d’université, et j’ai décidé que je ne voulais pas pratiquer huit heures par jour en plus d’assister aux cours. J’ai donc exploré mes autres centres d’intérêts et je me suis concentrée sur l’obtention d’un diplôme en commerce avec spécialisation vente.”

Bien qu’elle dépoussière encore de temps en temps les touches pour jouer ses morceaux préférés (en particulier ceux des Eagles), ce changement dans ses études l’a mise sur la voie des ressources humaines. 

Une carrière qui a commencé près de chez elle 

Forte de son diplôme en commerce de détail, Jean s’est vu offrir des postes de cadre dans certains des plus importants grands magasins du monde à l'époque : Macy’s à New York et Lord & Taylor à Chicago, bien qu’elle ait été diplômée au plus fort de la récession des années 1980.

À ce moment charnière de sa carrière, Jean a décidé de vivre plus près de chez elle dans le Wisconsin pour prendre soin de sa mère souffrante et a accepté un poste dans une petite agence locale de recrutement, s’ouvrant ainsi la voie vers une carrière dans les RH.   

C’était une très petite agence de recrutement, et nous proposions principalement des postes en administration, supervision et gestion,” dit-elle. “J’y ai passé les 10 années suivantes de ma carrière. Et ce fut une grande opportunité pour moi de faire mes premières armes.”

Mais après une décennie, le changement s’est imposé à nouveau. “J’ai chargé ma voiture et j’ai quitté Madison, Wisconsin, pour San Mateo, Californie,” dit-elle. Le déménagement a été tout sauf facile, car une opération chirurgicale urgente l’a empêchée de commencer à travailler dans une nouvelle agence de recrutement. Elle s’est donc adaptée et a occupé différents postes, d’hôtesse d’accueil à la collecte de fonds professionnelle, en passant par des gardes de 12 heures dans une clinique pédiatrique et un poste de responsable de bureau dans une entreprise de construction. 

Mais peu importe ce qu’elle faisait, Jean était en contact avec les gens. Cela l’a finalement aidée à décrocher un emploi chez PricewaterhouseCoopers dans le recrutement de cadres. Tout au long de sa carrière menant à Matterport, elle a perfectionné ses capacités RH dans les secteurs de la technologie et du commerce de détail auprès de leaders mondiaux tels que Oracle, PeopleSoft, Old Navy et Salesforce. En cours de route, elle a également acquis de l’expérience dans le monde des startups, d’abord avec SchoolPop à l’époque de la bulle Internet, puis avec The RealReal.  

Jean a vu en Matterport la combinaison parfaite de tous ses centres d’intérêts. Combinant son amour de la technologie, son intérêt pour les domaines du commerce de détail et du merchandising, et bien sûr son expertise en ressources humaines, Matterport était la réponse idéale. Mais ce ne sont pas seulement le secteur et le produit unique qui ont attiré Jean à son poste actuel, elle a également rencontré une entreprise où elle a senti que ses connaissances, son expérience et ses questions seraient les bienvenues auprès d’une équipe d’employés passionnés et soutenues par une équipe de direction qui reconnaît l’importance de fonctions RH de premier ordre.

Je sens que j’ai trouvé un endroit où je peux être moi-même”, dit-elle à propos de son arrivée dans l'entreprise. “Je peux réunir passions et travail, et partager mon expertise et mon expérience avec les autres.”

People Team

Mais surtout, Jean a trouvé une entreprise où elle pouvait continuer à oser prendre des risques. Même après avoir acquis des années d’expérience dans les RH et s’être attaquée à des problèmes délicats par le passé, Matterport l’a encouragée à essayer des stratégies et à continuer à se forger de nouvelles compétences. “Nous travaillons aujourd’hui pour une entreprise qui nous permet de prendre des risques. J’ai travaillé pour des entreprises où ce n’était pas le cas, mais Matterport est bien l’une de celles-là.”

En tant que Chief People Officer, et pilier de la communauté Matterport, Jean a constitué une équipe incroyable et se félicite de l’impact positif qu’elle et ses collègues produisent chaque jour. Il y a des années, elle a lancé MatterportCares, une initiative qui la passionne particulièrement. Et elle se réjouit de mettre en place une pratique à l’impact social plus étendu - ou ce que nous appelons Matterport for Good. 

Nous avons des valeurs et une culture qui nous sont chères. Nous pensons donc qu’il est important que nos clients, nos employés potentiels et le public comprennent ce que représente Matterport et le travail que nous faisons pour rendre le monde plus inclusif et plus juste.”

Les conseils d’un leader 

Tout au long de sa carrière, Jean a écouté son cœur pour l’aider à prendre ses décisions. “Quand je pense à la tête et au cœur, la tête étant la pensée cognitive et le cœur la pensée émotionnelle, il y a une grande zone grise entre les deux, n'est-ce pas ?” dit-elle. “Donc je pense que nous ne sommes pas toujours des penseurs de tête. Nous ne pensons pas toujours avec notre cœur. Je pense que nous oscillons probablement quelque part dans cette zone grise.”

Jean blog image 3

Elle encourage les autres professionnels à embrasser cette zone grise et les incertitudes de la vie. Posez des questions quand vous ne comprenez pas quelque chose et ne redoutez pas les tâches difficiles ou les rôles inattendus. Acceptez les critiques avec grâce et n’ayez pas peur d’avoir le sens de l'humour.

 Lorsque Jean n’est pas au travail, vous la trouverez probablement en train de passer du temps avec son fils étudiant et son chien de sauvetage, à faire de longues randonnées, préparer de délicieux petits plats ou aider sa communauté.

Restez à l’écoute pour en savoir plus sur les femmes de talent et qui travaillent dur de Matterport dans notre prochain épisode. En attendant, profitez de l’espace Matterport préféré de Jean - une capture 3D du bus de Rosa Parks. Vous pouvez explorer encore plus d'expériences 3D sur Destination : Everywhere.

Cette expérience immersive est un exemple de la façon dont Matterport peut permettre à n'importe qui dans le monde de parcourir des moments historiques qui ont changé le monde. Nous sommes vraiment fiers de la façon dont notre technologie peut aider à mieux le comprendre.”

En raison de l’impact de la réduction de leurs activités, des musées comme The Henry Ford connaissent des difficultés financières qui les menacent de fermeture. Matterport vous invite à faire un don si vous le pouvez.

Categories

United States
Nouveau et à noter